Solutions

Déménagement : quels coûts et quelles aides ?

Un déménagement entraîne des frais importants et difficiles à estimer. Les aides sont malheureusement assez rares et ciblées. Voici quelques pistes.  

Combien coûte un déménagement ?

Il est difficile d’estimer le coût d’un déménagement en raison du nombre de paramètres (volume, distance, objets ou meubles fragiles, accès au départ et à l’arrivée, etc.). Il peut varier de quelques centaines d’euros (pour un déménagement avec des amis dans la même ville) à plusieurs milliers (déménagement important à l’autre bout de la France par un professionnel).

Le déménagement entre amis coûte a priori moins cher, mais présente quelques aléas : mobilier endommagé, dégâts dans les parties communes de l’immeuble ou sur le véhicule de location, blessure, etc.

Le déménagement par un professionnel est plus cher mais beaucoup moins stressant et fatigant, à tous les points de vue. Surtout, il permet d’être couvert par l’assurance du professionnel en cas de problème. N’hésitez pas à demander plusieurs devis.

Le déménagement payé “de la main à la main” est à proscrire absolument tant il présente de risques (dégâts, accident, vol, accusation de travail dissimulé, etc.) auxquels vous serez seul à faire face.

Quels autres coûts ?

Les autres sources de dépenses sont multiples : transport pour rejoindre sa nouvelle ville, hébergement provisoire et/ou garde-meuble entre l’ancien et le nouveau logement, raccordements et nouveaux contrats de fourniture (énergie, eau, télécoms…), achat de nouveaux meubles ou équipements, changement d’adresse du certificat d’immatriculation, frais de remise en état de l’ancien logement, avance d’un nouveau dépôt de garantie, etc.

Certains sont incompressibles, et le seul moyen de limiter ou de réduire les autres est d’anticiper et d’organiser au mieux sa logistique.

Prime de déménagement de la CAF

Les caisses d’allocations familiales accordent une prime au déménagement pour les familles qui s’agrandissent. Pour en bénéficier, vous devez remplir trois conditions : avoir au moins trois enfants à charge (nés ou à naître), déménager entre le 1er jour du mois civil qui suit la fin du troisième mois de grossesse et le dernier jour du mois précédant le 2e anniversaire du dernier enfant, avoir droit à l’APL ou à l’ALF pour votre nouveau logement. Vous devez faire votre demande au plus tard dans les 6 mois qui suivent le déménagement.

Aides de l’employeur et d’Action logement

Si vous déménagez dans le cadre d’une mobilité géographique, votre employeur peut rembourser certains frais dans le cadre de la convention collective ou d’un accord de mobilité interne.

Vous pouvez également vous adresser à Action Logement  pour accéder éventuellement à des aides à la mobilité géographique.

Aides des collectivités territoriales

Les collectivités locales peuvent proposer des aides au déménagement pour les personnes faisant face à des difficultés financières. C’est notamment le cas du Fonds de solidarité logement (FSL). De plus, certaines associations (par exemple Emmaüs dans certaines régions) proposent des déménagements à prix réduit. Renseignez-vous auprès de votre centre communal ou départemental d’action sociale.

Certains conseils régionaux proposent également des aides au déménagement ou à l’installation pour ceux qui créent ou reprennent une activité, ou qui s’installent dans un métier particulièrement en tension (notamment les professions de santé dans les zones rurales). Renseignez-vous auprès de votre conseil régional.

À noter

Si vous avez opté en tant que salarié pour le régime fiscal des frais réels, vous pourrez déduire les frais de déménagement (frais de transport des personnes et frais du déménagement, à l’exclusion des dépenses de réinstallation du foyer) si vous êtes contraints de changer de résidence pour conserver votre emploi ou en obtenir un nouveau.