Solutions

Les aides aux loisirs

Partir en vacances, aller au spectacle, s’inscrire dans un club sportif… les loisirs peuvent ne pas être à la portée de toutes les bourses. Vous pouvez obtenir des aides auprès de votre caisse d’allocations familiales, des collectivités locales, mais aussi de votre employeur ou de votre comité d’entreprise. Voici quelques pistes.

Des dispositifs nationaux : chèques-vacances, coupons sport et billets congés annuels SNCF

Vous pouvez obtenir des chèques-vacances auprès d’un organisme d’aide sociale (Caf, Caisse communale d’action sociale…), de votre employeur (service RH s’il existe) ou de votre comité d’entreprise (entreprises de plus de 50 salariés). Il s’agit d’un titre de paiement prépayé, accepté par des prestataires de services (transports, hébergement, restauration, loisirs culturels et sportifs) conventionnés par l’Agence nationale des chèques-vacances (Ancv). Un guide de ces prestataires est accessible ici. S’il est client des chèques-vacances, l’organisme auquel vous en faites la demande vous les délivrera contre paiement d’une partie de leur valeur. Le montant à payer est déterminé par l’organisme qui les délivre, en fonction de critères de revenus ou de situation (nombre d’enfants, parent isolé, etc.).

L’Ancv a également mis en place le coupon sport, sur le même principe que le chèque-vacances. Il permet de régler adhésions, licences, abonnements, cours et stages sportifs à moindre coût auprès de 31 000 associations sportives.

Vous pouvez bénéficier en tant que salarié d’un « billet congé annuel”, de la SNCF sur présentation de ce formulaire. Il propose une fois par an un tarif réduit (25 ou 50 %) sur un billet SNCF aller-retour pris à l’occasion d’un congé. Cette réduction est valable pour vous et les membres de votre famille proche qui voyagent avec vous : conjoint, enfants de moins de 21 ans, enfants en situation de handicap sans limite d’âge, parents d’un célibataire. Si vous payez au moins la moitié du prix avec des chèques-vacances, vous obtiendrez la réduction maximale de 50 %. Ce billet est délivré dans les points de vente SNCF.

Les aides de votre Caf

La plupart des caisses d’allocations familiales proposent des bons d’aide aux loisirs sous forme de coupons. Généralement, ils sont automatiquement envoyés aux familles qui perçoivent au moins une prestation familiale pour un enfant à charge de moins de 20 ans et dont les revenus ne dépassent pas un plafond déterminé par chaque caisse. Le plus souvent, ils concernent les vacances en famille (gîte rural, camping, meublé de tourisme) ou les vacances des jeunes (centres de loisirs, colonie de vacances). Ils sont utilisables auprès de prestataires ou d’organismes ayant signé une convention avec la Caf. Pour certaines aides, il faut s’adresser au service d’action sociale de votre Caf.

Les aides locales

Les communes, les départements et les régions ont chacun leurs dispositifs visant à aider les familles ou les jeunes à partir en vacances, à faire du sport ou à accéder à des loisirs culturels. Certains s’adressent à tous et d’autres sont sous conditions de ressources. Renseignez-vous auprès de votre mairie (ou de votre centre communal d’action sociale), de votre conseil général ou régional.

Les aides de votre comité d’entreprise

Au titre de ses missions sociales et culturelles, votre comité d’entreprise peut vous proposer des activités sportives ou de loisirs (colonies de vacances, séjours…) ou des activités culturelles (bibliothèque, tarifs préférentiels pour des spectacles ou des musées…). Renseignez-vous auprès de son secrétariat ou, si vous n’avez pas de comité d’entreprise, auprès de votre délégué du personnel.

À noter

Des structures associatives proposent des loisirs à tarifs conventionnés, par exemple les centres sociaux ou les associations Léo Lagrange. D’autres proposent des dispositifs pour les plus les personnes qui n’ont pas accès aux loisirs ou à la culture, comme le Secours Populaire ou la Croix-Rouge.