Solutions

Des accès au numérique pour tous, dispositifs pour réduire la fracture numérique

La fracture numérique (inégalité d’accès aux nouvelles technologies), qui s’explique notamment par des critères socio-économiques, n’est pas une fatalité. Il existe des solutions pour s’initier ou se perfectionner aux usages d’Internet, pour y accéder ou encore pour s’équiper (informatique, accès, téléphonie).

S’initier ou se perfectionner aux nouvelles technologies

Si vous vous sentez mal à l’aise avec les technologies numériques ou que vous êtes mal équipé, vous pouvez accéder à l’un des quelque 5 000 espaces publics numériques ou EPN recensés en France. Leur vocation est d’initier, d’accompagner et de soutenir le grand public pour une meilleure maîtrise des technologies numériques. Certains services proposés par les EPN sont gratuits, d’autres demandent une participation. Vous pouvez consulter le répertoire des EPN ici.

Vous pouvez également suivre un cours en utilisant les heures attribuées à votre Compte Personnel de Formation, CPF (qui remplace le DIF), dans des associations d’éducation populaire, comme celles de la Fédération Léo Lagrange ou de multiples associations locales, ou encore auprès d’organismes de services à la personne.

Accéder aux technologies numériques

Les ESPN, certaines associations ou des maisons de quartier proposent parfois un simple accès à Internet, aussi bien pour des services (formalités administratives, recherche d’emploi, etc.) que pour les loisirs ou des recherches éducatives. Certains de ces organismes pourront vous demander une participation aux frais.

Pour ceux qui ont des difficultés à accéder aux technologies numériques (difficultés financières, pas de domicile stable, difficultés pour s’équiper…), Emmaüs Connect a mis en place un programme emblématique baptisé “connexions solidaires”. Cette association, membre du Mouvement Emmaüs, propose dans 7 villes de France des recharges téléphone et Internet mobiles à tarif solidaire, une offre d’équipement (téléphones et ordinateurs portables), du conseil et de la médiation (maîtriser son budget, résoudre un litige avec un opérateur…) ou encore des ateliers pour apprendre à maîtriser ces outils.

S’équiper chez soi

Pour s’équiper d’un ordinateur, des dispositifs existent avec les prêts à taux zéro pour équipement informatique accordés par certaines Caf (sous strictes conditions de ressources et de situation), les prêts de type “un ordinateur à 1 euro par jour” proposés par certaines banques aux étudiants, les aides de certaines régions ou encore le microcrédit.

Du matériel d’occasion (ordinateurs, tablettes, téléphones) peut également être trouvé dans des réseaux comme les Ressourceries, Emmaüs Connect, Le Marché Citoyen, Ecodair, etc.

Un tarif social existe pour les factures de téléphone fixe (tarif social de France Télécom). Attention toutefois : certaines offres de téléphonie mobile peuvent être plus intéressantes que le tarif social. Pensez donc à faire jouer la concurrence.

À noter

Un sondage réalisé en 2014 par l’INRIA (Institut national de recherche en informatique et automatique) et l’institut de sondage TNS Sofres montre qu’un Français sur cinq n’utilise pas les technologies numériques et que 17 % s’en sentent éloignés.