Solutions

Parcours professionnel et reconversion : un investissement fructueux

L’enrichissement d’un parcours professionnel peut se traduire soit par une reconversion (acquisition de compétences entièrement nouvelles pour occuper un poste différent), soit par une évolution moins radicale (élargissement des compétences pour occuper un poste plus riche, plus polyvalent). Il s’agit d’un investissement qui peut être lourd pour vous et votre employeur, mais qui débouche sur un bénéfice mutuel.

L’évolution ou la reconversion en poste

Se reconvertir ou enrichir son parcours professionnel n’implique pas forcément de changer d’employeur. Il est toujours possible de changer radicalement de poste à l’intérieur de l’entreprise, selon la motivation et les opportunités, ou de préparer un changement en restant en poste. Ces évolutions se font le plus souvent dans le cadre de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) ; elles peuvent aussi résulter d’une initiative personnelle. Dans tous les cas, le processus nécessite un soutien fort de votre employeur pour mobiliser les différents outils de la formation professionnelle, individuels ou collectifs. Il faut donc réfléchir au sujet à long terme en engageant très tôt la discussion avec votre employeur, votre hiérarchie ou votre service RH, en abordant le sujet régulièrement, par exemple lors des entretiens annuels, et dès qu’une opportunité se présente.

La validation des acquis de l’expérience

Vous pouvez faciliter votre parcours professionnel ou de reconversion grâce à la validation des acquis de l’expérience ou VAE. Si votre projet implique d’obtenir un diplôme ou un titre professionnel (certification officielle délivrée par le ministère de l’Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale reconnue au Registre National des Certifications Professionnelles), vous pouvez valider tout ou partie de celui-ci en faisant reconnaître votre expérience. Cette démarche commence par le montage d’un dossier professionnel complet correspondant au titre visé, et se termine par une évaluation devant un jury spécialisé. Elle dure entre 8 et 12 mois.

Les parcours proposés par Pôle emploi

Pôle emploi propose de multiples services en vue d’une reconversion, que vous soyez en congé de reclassement (CR, licenciement économique d’une entreprise de plus de 1 000 salariés), en contrat de sécurisation professionnelle (CSP, autres licenciements économiques) ou demandeur d’emploi d’une autre catégorie.

Les aides, à rechercher avec votre conseiller, vous permettent de réfléchir à un projet de reconversion viable grâce au bilan de compétences, à la Prestation d’orientation professionnelle spécialisée (POPS), à l’Evaluation des compétences et capacités professionnelles (ECCP), à l’Evaluation en milieu de travail (EMT) et aux différents ateliers consacrés à la formation.

Une fois le projet défini, Pôle emploi peut vous proposer des aides directes à la formation ou vous orienter pour mobiliser d’autres aides financières, notamment régionales. Dans le cadre d’un projet de formation agréé, l’indemnisation par Pôle emploi est maintenue et peut même être prolongée en partie, le temps de terminer la formation. Les demandeurs d’emploi non indemnisés peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d’une formation rémunérée dans le cadre d’un stage agréé par l’Etat ou la région.

En savoir plus

Pour trouver des informations générales sur les métiers et les orientations, l’Etat, les partenaires sociaux et les régions ont mis en place un site spécialisé, Orientation pour tous.