Information

Départ en retraite : l’anticiper pour bien la préparer

Préparer son départ en retraite ne se fait pas quelques mois avant la date prévue. C’est tout au long de sa carrière qu’il faut anticiper ce changement, à la fois du point de vue financier et social, et bien préparer sa vie d’après… Il y a des conseils à suivre à chaque âge.

Tout au long de votre vie professionnelle

Il est important de conserver, tout au long de sa vie, certains documents : bulletins de salaire, contrats et certificats de travail, relevés d’indemnités journalières de la Sécurité sociale pour maladie, accident du travail ou maternité, documents relatifs aux enfants à charge (notamment handicapés), attestations Pôle emploi ou Assedic, livret militaire… Ils peuvent vous ouvrir des droits qui n’auraient pas encore été pris en compte par votre caisse. Les conditions de validation d’un trimestre sont expliquées ici.

Si vous avez été payé au moyen d’un Chèque emploi service universel (CESU), conservez les attestations envoyées par le Centre national du Chèque emploi service universel et rapprochez-vous rapidement de votre employeur en cas d’erreur ou d’omission. Vous pouvez consulter les renseignements relatifs au CESU après vous être inscrit sur ce site(mmanque lien).

De 20 à 67 ans (avant d’avoir pris votre retraite), vous pouvez effectuer un versement pour racheter jusqu’à 12 trimestres correspondant à vos années d’études supérieures avec diplôme ou aux années où votre revenu n’a pas été suffisant pour valider 4 trimestres. Il est également possible de racheter des points Agirc (cadres) et Arrco (cadres et non cadres) pour vos années d’études supérieures. Attention : plus vous êtes âgé, plus le rachat est coûteux.

D’autres cas particuliers permettent le rachat (activité salariée hors de France, rapatrié, tierce personne auprès d’un invalide, etc.) ou la validation gratuite (salariat en Algérie avant le 1/7/1962) de trimestres supplémentaires.

Vous avez entre 35 et 50 ans

Dès 35 ans, vous recevez tous les 5 ans un relevé de situation individuelle, qui récapitule vos droits acquis dans différents régimes de retraite obligatoires de base et complémentaires.

Vous pouvez également demander un relevé de carrière aux caisses de retraite (de base et complémentaire) auxquelles vous avez cotisé. Pour retrouver les régimes de retraite auxquels vous avez pu être affilié, consultez le site Info retraite, où vous trouverez également un outil de recherche selon l’emploi exercé.

Si vous vous rendez compte d’un oubli ou d’une erreur, vous pourrez procéder avec votre caisse aux reconstitutions nécessaires à sa régularisation (contacter l’un de vos anciens employeurs, récupérer un document manquant, demander à votre caisse de retraite de vérifier les revenus déclarés par vos employeurs par le biais de la déclaration annuelle des données sociales…).

À partir de 45 ans

Vous pouvez demander à vos caisses de retraite un entretien dans un Point d’accueil retraite pour faire le point sur votre carrière, obtenir des simulations du montant de votre retraite et poser vos questions à des spécialistes, en particulier dans le cas d’un parcours complexe.

Si vous êtes une femme âgée d’au moins 45 ans et que vous avez eu des enfants avant 2010, vous pouvez régulariser en ligne vos trimestres pour enfants.

À partir de 55 ans

Une estimation indicative globale vous sera envoyée automatiquement tous les 5 ans à partir de 55 ans et jusqu’à votre retraite. En plus des informations figurant sur le relevé de situation individuelle, elle vous fournit une évaluation du montant total de votre retraite, de base et complémentaire, à différents âges clés. Avec ces informations, vous pourrez choisir votre date de départ en retraite et, éventuellement, procéder à des régularisations ou des rachats de trimestre.