Coups de pouce

Don de jours de repos en entreprise : comment ça fonctionne ?

Si un de vos collègues a un enfant gravement malade qui nécessite une présence à ses côtés, sachez que vous pouvez lui faire « don » d’un ou plusieurs jours de vos RTT.

Le principe ?

Le don de RTT permet de donner tout ou partie de ses jours de repos non pris à un collègue dont l’enfant est gravement malade, et ce sans contrepartie et avec l’accord de l’employeur.

Mis en place en 2014, le dispositif reste néanmoins soumis à plusieurs conditions :

– Le salarié qui peut bénéficier de ce don doit être parent d’un enfant atteint d’une maladie grave, d’un handicap ou victime d’un accident, rendant indispensable la présence du parent et de soins contraignants,
– L’enfant en question doit avoir moins de 20 ans.

Le salarié bénéficiaire doit obligatoirement adresser à son employeur un certificat médical établi par le médecin de l’enfant détaillant la maladie de ce dernier et la nécessité de lui procurer des soins. Le salarié conserve par ailleurs sa rémunération tout au long de son absence.

Qu’entend-on par « jours de repos » ?

Les 4 premières semaines de congés payés ne peuvent pas être données au salarié bénéficiaire. En revanche, sont autorisés :

– la cinquième semaine de congés payés
– les RTT non pris
– tout autre jour de récupération non pris
Les jours peuvent également provenir du CET du salarié donneur.

 

Cliquez ici si vous souhaitez en savoir plus.