Coups de projecteur

Familles monoparentales : aides d’urgence et du quotidien

Élever seul un ou plusieurs enfants peut être source de difficultés bien spécifiques (conciliation vie pro/vie perso, difficultés financières, logement …). Pour y faire face, il est nécessaire d’être bien entouré(e). Des solutions et dispositifs adaptés existent, et nous vous aidons à les identifier !

En 2011, la France métropolitaine enregistre 1,6 million de familles composées d’un adulte avec un ou plusieurs enfants. Les mères isolées représentent 85% de ces familles monoparentales, dont une sur trois vit sous le seuil de pauvreté. (source)

Dépenses imprévues de logement ou d’équipement, problèmes de santé, baisse de revenus, ou encore impayés de pensions alimentaires … ; le moindre aléa fait basculer un budget déjà tendu et peut amplifier l’isolement de la famille.

Pour vous aider à faire face, L’instant facilit’ vous propose un tour d’horizon non exhaustif des dispositifs nationaux pour les familles monoparentales (mais pas seulement) en difficulté, en cas d’urgence et au quotidien.

Les aides en cas d’urgence :

  • Les aides en cas de séparation/divorce

Que vous soyez séparé ou divorcé, concernant l’entretien et l’éducation des enfants, vous pouvez bénéficier de la pension alimentaire. Et en cas d’impayés de pension alimentaire (40% des pensions alimentaires seraient payées de manière irrégulière alors que celles-ci représentent près d’ 1/5ème du revenu des familles monoparentales les plus pauvres (source), vous pouvez profiter du dispositif GIPA (Garantie contre les Impayés Alimentaires).

Depuis le 1er janvier 2017, l’Agence National de Recouvrement des Impayés de Pensions Alimentaires (ARIPA), a été créée. Cette agence, placée sous l’autorité de la Cnaf, vous informe sur les démarches à effectuer et vous aide à recouvrer les impayés de pension alimentaire (jusqu’à 24 mois de pension non payée), en particulier pour les familles monoparentales.

Si vous êtes en pleine procédure de divorce, la demande d’une prestation compensatoire peut être une solution pour réparer certains « tords » causés par la rupture de mariage. Adressée par l’un des époux, cette prestation vise à compenser l’écart de niveau de vie entre les conjoints à travers, par exemple, le versement d’un capital d’un époux à un autre.

  • Les solutions logement d’urgence

En cas d’expulsion de votre logement, vous pouvez profiter des différentes solutions locatives, notamment de l’offre d’Action logement.

Les centres communaux d’action sociale (renseignez-vous auprès de votre mairie) pourront aussi vous orienter dans vos démarches d’hébergement.

Plusieurs associations spécialisées de soutien aux femmes victimes proposent des solutions d’hébergement d’urgence ou de plus longue durée en cas de violences conjugales. Consultez ici les associations près de chez vous.

  • Les aides juridiques

Les Points d’Accès au Droit (PAD) vous accueillent gratuitement pour vous informer sur vos droits et devoirs.
Les aides juridictionnelles vous permettent de faire valoir vos droits en justice sans aucun frais, en fonction de vos ressources.

Des aides régionales existent également, voici celles qui concernent la région Ile-de-France :
Aide aux familles parisiennes en cas de chutes brutales de ressources
– Les Centres d’Hébergement d’Urgence (CHU) et les Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) du Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris accueillent, hébergent et accompagnent vers l’insertion les personnes en grande précarité sur le territoire parisien. Vous trouverez ici ceux dédiés aux femmes seules ou aux familles monoparentales.

Les aides au quotidien :

Les aides sociales ci-dessous sont versées sous conditions de ressources et selon la composition du foyer. En tant que famille monoparentale, vous pouvez donc y prétendre.

  • Les aides à la famille

– Allocation de Soutien Familial (ASF) : pour le parent qui élève seul son enfant ou à la personne qui a recueilli un enfant, qu’elle vive seule ou en couple.
– Allocations Familiales : sont versées aux personnes ayant au moins 2 enfants de moins de 20 ans à charge en métropole et dès le premier enfant dans les DOM.
– Complément Familial : est versé aux personnes ayant au moins 3 enfants à charge.

  • Les aides au logement

– Aides au Logement (APL) : aide financière destinée à réduire le montant de votre loyer ou votre mensualité d’emprunt immobilier.
– Allocation de logement familiale (ALF) : est attribuée spécifiquement aux ménages ou personnes isolées ayant des personnes à charge.

N’oubliez pas qu’en tant que famille monoparentale, vous faites partie des personnes prioritaires pour les demandes de logement HLM (Habitation à Loyer Modéré).

  • Les aides à la scolarisation et au mode de garde de votre enfant

Concernant la scolarisation de vos enfants, sachez qu’il existe des bourses pour vous aider à payer les frais de scolarité sur l’année en cours, comme la bourse de collège et la bourse de lycée. Vous pouvez faire une simulation en ligne en cliquant sur les liens ci-avant pour savoir si votre foyer est éligible. Les dépenses liées à la rentrée scolaire peuvent quant à elles être allégées grâce à l’Allocation de rentrée scolaire.

Consultez notre fiche « Des aides pour financer la scolarité et les études de vos enfants » pour plus d’informations.

Quant au choix d’un mode de garde adapté à vos besoins, il dépend de multiples facteurs comme l’âge de vos enfants, vos revenus, votre situation et, bien sûr, la disponibilité des offres près de chez vous. Consultez notre fiche pour connaitre les différents types de garde.

  • Les aides aux loisirs

Partir en vacances, aller au spectacle, s’inscrire dans un club sportif… les loisirs ne sont à priori pas à la portée de toutes les bourses. Vous pouvez obtenir des aides auprès de votre caisse d’allocations familiales, des collectivités locales, mais aussi de votre employeur ou de votre comité d’entreprise. Voici quelques pistes. Pensez également à la carte Famille nombreuse !

Des aides régionales existent également, voici celles qui concernent la région Ile-de-France :
Paris Logement Familles monoparentales : destinée aux familles monoparentales pour les aider à mieux supporter leurs dépenses de logement.
Paris Forfait Familles : les familles ayant au moins 3 enfants à charge, afin de les aider à faire face aux dépenses liées aux enfants.
Paris Solidarité : offre un complément de ressources mensuelles
Paris Énergie Famille : aide annuelle permettant aux familles d’alléger leurs dépenses de consommation d’électricité et de gaz.

Vous souhaitez savoir si vous pouvez bénéficier de l’une ou de plusieurs des aides ci-dessus ? Rendez-vous sur le simulateur mes-aides.gouv.fr pour obtenir une estimation du montant mensuel de ces prestations.