Information

La santé chez l’enfant

Les enfants ont des besoins de santé spécifiques et évolutifs, en fonction de leur âge et de leurs éventuels besoins.   Il existe donc naturellement des intervenants et des structures spécialisés dans le suivi médical de l’enfant, la prévention santé (lien vers la fiche https://www.chorum-facilit.fr/sante/preserver-son-capital-sante/leducation-sante-des-enfants), le soutien à la parentalité, ou encore dans l’échange autour de sujet plus délicats comme la sexualité ou les addictions.

Prévention, soin et dépistage

Premier professionnel de la santé chez l’enfant, le pédiatre : spécialisé dans la santé des enfants de 0 à 18 ans, il a pour rôle de prodiguer des soins et de dépister les troubles ou pathologies. Il joue également le rôle de conseiller : il dédramatise les situations angoissantes pour les parents et il fournit conseils et instructions afin de vous permettre d’acquérir une certaine autonomie et de consulter moins souvent un médecin.

C’est lui également qui s’occupera et vous conseillera quant aux vaccinations (obligatoires et recommandées selon l’enfant et le milieu dans lequel il évolue) afin de permettre à l’organisme de l’enfant d’activer les défenses immunitaires dont il a besoin face à certaines maladies.

Vous pouvez consulter un pédiatre dans un cabinet privé, en milieu hospitalier ou en PMI (Protection Maternelle Infantile), service gratuit géré par le Département.

Votre médecin généraliste peut prendre le relai du pédiatre lorsque l’enfant est âgé de quelques années, et effectuer son suivi médical, ou diagnostiquer et soigner des maladies bénignes.

Soin des dents

En complément de votre pédiatre ou d’autres médecins spécialistes, il est conseillé d’emmener votre enfant chez un dentiste, généralement à partir de 6 ans.

En effet, la prévention dentaire chez l’enfant passe par une bonne hygiène et par des visites régulières à votre cabinet dentaire.

En savoir plus

L’Assurance Maladie a mis en place un dispositif de prévention bucco-dentaire nommé M’T dents  https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/carie-dentaire/mt-dents : ce dispositif consiste à prendre en charge à 100 % un examen bucco-dentaire et les soins nécessaires aux enfants et adolescents âgés de 6, 9, 12, 15, 18, 21 et 24 ans, hors traitements spécifiques tels que l’orthodontie.

 

Si besoin, votre dentiste pourra vous conseiller de consulter un orthodontiste qui pourra échanger avec vous et votre enfant, vous présenter à l’aide de photos les différents types d’appareillages, vous expliquer les différentes étapes, et vous rassurer.

Développement psychomoteur de l’enfant

Le développement psychomoteur de l’enfant concerne aussi bien le langage et la compréhension que le comportement. Certaines affections peuvent le compliquer et/ou le retarder.

Dans certaines situations, telles que des problèmes d’hyperactivité, des troubles mentaux, des troubles importants de l’attention ou de l’alimentation, les problèmes d’addictions ou encore de dépression, vous pourrez consulter un pédopsychiatre ou demander un suivi en CMP (Centre Médico-Psychologique).

Les troubles du langage écrit ou de l’expression orale peuvent être diagnostiqués par un orthophoniste et traités par des séances de rééducation.

Education à la santé et soutien

Les établissements scolaires ont également un rôle d’éducation à la santé des élèves et un rôle de suivi de leur santé, celui-ci est assuré tout au long de la scolarité, des bilans de santé sont organisés au sein des établissements. A l’école primaire, l’éducation à la santé est intégrée dans les programmes. Les collèges et lycées, quant à eux, définissent eux-mêmes leur programme d’éducation à la santé autour de thématiques telles que la sexualité et les addictions.
Dans certains établissements les élèves peuvent également consulter l’infirmière de l’établissement qui apportera les informations et les conseils nécessaires à la bonne santé de l’enfant ou l’adolescent.


Des associations ou groupes de parole sont aussi un soutien apprécié dans le cadre de la prévention notamment des risques liés aux troubles alimentaires, au harcèlement, à la sexualités ou aux addictions (la période de 15 à 25 ans est la plus propice à leur émergence).

 

Pour information

vos conseillers Chorum Facilit’ (lien vers https://www.chorum-facilit.fr/services/service-telephonique) peuvent vous orienter vers une association ou un groupe de parole près de chez vous.

 

Le passage à l’adolescence peut être source de souffrance et votre adolescent peut avoir du mal à vous en parler. C’est pourquoi des organismes, tels que les maisons des adolescents, les Point Accueil Ecoute Jeune (PAEJ) ou les plannings familiaux peuvent l’accompagner et lui offrir un espace d’échange.

Liens utiles :